19 décembre 2011

En route vers Panama - Puerto Obaldia

Mercredi 14 Décembre - C'est le début de la saison des alizés.  Il faut profiter de cette dernière fenêtre météo avec un vent prévu inférieur à 25 noeuds...  sinon nous risquons de rester coincés à Curaçao pour plusieurs semaines...  Notre route pour rejoindre le sud-est de Panama nous fait longer la côte Colombienne et contourner le "Cabo de la Vela" qui est surnommé "le Cap Horn des Caraïbes"!!!  Les sommets à plus de 4000 mètres créent des vents violents, la houle s'amplifie lorsque les fonds remontent brusquement de plusieurs milliers de mètres et les courants qui se heurtent à ce vent et cette houle montent une mer hachée avec des lames courtes et hautes...  Un homme averti en vaut deux et quand "Hibiscus" et "l'Albatros" appareillent nous sommes parés pour quelques jours de navigation potentiellement difficiles.  Afin de limiter les risques nous choisissons une route qui passe à plus de 50 milles de la côte et dans jamais moins de 1000 mètres d'eau... beaucoup plus long.... mais espérons limiter ainsi les effets de ces perturbations autour de ce "Cap Horn"!

14 décembre 2011

Escales "techniques" Bonaire - Curaçao

Vendredi 2 au Lundi 05 Décembre - Nous partons à 3 bateaux ("l'Abatros" et "Laska" un bateau  Espagnol) des Aves le vendredi matin en direction de Bonaire (Antilles Néerlandaises).  Le seul mouillage autorisé est face à la ville principale de Kralendijk.  Le ciel est gris et très nuageux.  Nous faisons les formalités d'entrée dès le lendemain.  Une visite rapide de la ville, sous une pluie torrentielle, nous laisse l'impression d'un tourisme en plein essor... et d'un coût de la vie élevé... nous passons deux soirées à terre, un restaurant "à touristes" avec au menu de la viande (première fois depuis des mois) puis un verre au bar principal avec vue sur mer.....  Bonaire ne nous laissera pas un grand souvenir!!!

Lundi 05 décembre - Départ de Bonaire direction Curaçao. 

3 décembre 2011

Parties de pêche aux Aves

Lundi 21 Novembre - 50 milles à l'Ouest de "Los Roques" et après une navigation tranquille sous spi, nous touchons terre aux "Aves".  Les Aves sont deux groupes d'îles Vénézuéliennes séparées d'une trentaine de milles: à l'Est les Aves Barlovento (au vent) et à l'Ouest les Aves Satovento (sous le vent).  Nous resterons presque deux semaines dans ce décors d'ilots qui dépassent à peine au dessus de l'eau, de mangrove épaisse, de récifs coralliens avec leurs eaux limpides et les plages de sable blanc...  enfin, un endroit de rêve...  surtout que ces îles sont inhabitées